Un portrait fidèle des premiers acheteurs par la SCHL

par Denis Doucet

Dans cet article

  • Les habitudes en ligne des nouveaux propriétaires
  • Le processus d’achat et les personnes influentes
  • Les raisons pour lesquelles les gens choisissent un courtier pour les accompagner
  • Les incertitudes face à l’achat

Au printemps 2015, la SCHL a mené un sondage auprès de 788 accédants à la propriété à travers le pays. Ces propriétaires avaient effectué une opération hypothécaire dans les 12 mois précédents l’étude. Voici les points saillants qui ont retenu notre attention.

Le web et la famille au coeur du processus

La majorité (83 %) des premiers acheteurs ont utilisé des ressources en ligne pour s’informer des choix qui s’offraient à eux en matière d’hypothèque. Pendant leurs recherches, la plupart des accédants à la propriété (84 %) ont déclaré avoir utilisé un calculateur hypothécaire.

Les proches ont également un rôle important à jouer dans le processus d’achat. En effet, c’est la famille qui a eu le plus d’influence dans la décision d’achat, dans 34 % des cas. Suivaient ensuite l’agent immobilier (20 %), le courtier hypothécaire (14 %) et le prêteur (11 %).

Les raisons de choisir un courtier

Plus de la moitié des premiers acheteurs sondés ont eu recours aux services d’un courtier (55 %). Pourquoi ? La raison no.1 : obtenir le plus bas taux d’intérêt ou de meilleures modalités pour leur prêt. Les conseils éclairés et les stratégies de gestion hypothécaires figuraient aussi au palmarès des raisons de choisir un courtier.

Les premiers acheteurs moins confiants

Les données confirment que les premiers acheteurs sont moins confiants dans leurs choix que les gens déjà propriétaires. En effet, seulement 37 % des accédants étaient parfaitement d’accord pour affirmer qu’ils comprenaient bien leur choix hypothécaire, contre 57 % des gens ayant déjà acquis une maison. Voilà une bonne raison de faire appel à un courtier et ainsi s’assurer de prendre la meilleure décision!

Concernant les dépenses, 55 % des accédants à la propriété se sont dits préoccupés lors du processus d’achat, contre 47 % des acheteurs déjà propriétaires. Cette incertitude s’expliquait en grande partie par les coûts liés à l’achat (versements hypothécaires, assurance habitation, taxes, services publics, etc.) et les dépenses imprévues (réparations immédiates, honoraires d’avocat ou de notaire, etc.).

Vous reconnaissez-vous dans ce portrait ? Si vous êtes sur le point d’acheter votre première maison, dites-vous que ce sera beaucoup plus facile la 2e fois!

Pour en savoir plus, consultez l’étude de la SCHL.

 
 
À retenir
 
  • 83 % des premiers acheteurs ont utilisé des ressources en ligne dans leurs démarches.
  • 55 % des premiers acheteurs sondés ont eu recours aux services d’un courtier hypothécaire.
  • Les conseils et les stratégies figurent au palmarès des raisons de choisir un courtier.
‹ Retour à la liste
Dans la même catégorie

Articles connexes

  • Les quartiers piétonniers dévoilés par le walk score

    par Multi-Prêts Hypothèques Dans cet article Qu’est-ce que le walk score? Les villes favorisant les piétons au Canada  Le transit score et le bike score Fondée en 2007, Walk Score est…

  • Condos : faites vos devoirs avant d’acheter

    par Denis Doucet Dans cet article Sachez évaluer les responsabilités rattachées à votre futur condo. L’assurance-titre offre une protection intéressante. Les assemblées ne sont pas à négliger. Condos : des responsabilités…

  • Ville ou banlieue : avantages et inconvénients

    par Multi-Prét Dans cet article Des propriétés moins chères en banlieue, mais des frais de transport plus élevés La ville et la proximité des services Métro, boulot, dodo De l’espace,…