Deux enfants dans la même chambre : comment aménager l’espace

par  Multi-Prêts Hypothèques

La taille de votre propriété ne vous permet pas d’offrir une chambre individuelle pour tous vos enfants ? Pas de problème ! Vous pouvez toujours faire cohabiter vos tout-petits. Et pour que tout aille comme sur des roulettes, suivez ces quelques conseils faciles !

Bien se préparer

Pour éviter les querelles, demandez aux enfants de participer à l’élaboration du plan de leur future chambre. D’abord, consultez ensemble des catalogues et des sites web pour vous inspirer. Donnez-leur ensuite des choix : couleur des murs, disposition des lits, rangement des jouets… Impliquer les enfants dans la planification leur permet de se sentir attachés à la pièce avant même qu’ils n’y emménagent.

Plus les compromis sont faits en amont, plus vous évitez les mécontentements par la suite !

Pour que votre déménagement se déroule sans embuches, consultez cet article.

Une pièce agréable pour tous

Ce n’est pas parce que vos enfants partagent une chambre qu’ils doivent faire une croix sur leur personnalité. Pour une colocation harmonieuse, il est possible de rendre certains coins de la pièce plus personnalisés : un petit bureau, un tapis de jeu, un dessin accroché au-dessus du lit…

D’ailleurs, pour la disposition des lits, plusieurs options s’offrent à vous. Le traditionnel lit superposé est bien sûr invitant – les enfants l’adorent ! Si toutefois vous ne souhaitez pas choisir cette solution pour quelque raison que ce soit (des réveils nocturnes fréquents, par exemple), vous pouvez toujours opter pour des lits côte à côte, adjacents ou encore loin l’un de l’autre. L’objectif est d’assurer une bonne nuit de sommeil sans qu’un enfant ne réveille l’autre.

Maximisez votre espace

Pour éviter un désordre permanent, mieux vaut penser rangement. Installez des tablettes et crochets pour les vêtements de vos jeunes. N’oubliez pas de rendre ceux-ci facilement accessibles !

Un autre truc pour maximiser l’espace, c’est de penser hauteur. Posez des boîtes contre un mur ou dans une bibliothèque dans lesquelles vous déposerez les jouets. N’oubliez pas de diviser les bacs et de les identifier au nom de vos enfants (chacun son bac de jouets, puis une autre identification pour les biens communs). Si vos progénitures ne savent pas encore lire, utilisez un code de couleur ou des symboles amusants pour qu’ils reconnaissent leurs bacs. Vos tout-petits n’atteignent pas certaines zones ? Posez une petite échelle ! Le ménage aura ainsi des airs de jeu.

Pour savoir comment économiser lors de vos rénovations, consultez cet article.

Enfin, tous les six mois, faites un ménage dans les jouets. Jetez ceux qui sont cassés, trop tachés ou désuets. On cherche à fuir l’accumulation de choses superflues.

 
 
À retenir
 
  • Pour éviter les querelles, demandez aux enfants de participer à l’élaboration du plan de leur future chambre.
  • Ce n’est pas parce que vos enfants partagent une chambre qu’ils doivent faire une croix sur leur intimité.
  • Pour éviter un désordre permanent, vaut mieux penser rangement. Maximisez votre espace en pensant hauteur !
‹ Retour à la liste
Dans la même catégorie

Articles connexes

  • Le homestaging

    28 octobre, 2016 par Multi-Prêts Hypothèques Dans cet article Le homestaging, qu’est-ce que c’est exactement? Une maison propre et bien rangée, une base avant une visite Quelques trucs pour rendre votre…

  • Chauffage et climatisation : prenez soin de vos équipements

    par Nathalie Champoux Dans cet article Planifiez la maintenance de vos équipements de chauffage. Assurez l’entretien de votre système de climatisation.  Et que ça chauffe! À vérifier lorsqu’approche la saison froide,…

  • Inspection de votre toit de maison : par où commencer?

    par Nathalie Champoux Dans cet article Pourquoi vérifier le toit de sa maison Les éléments à vérifier lors d’une inspection de toiture Que peut apporter un couvreur professionnel lors de l’inspection…